Les quatre accords toltèques

jeudi 12 novembre 2015
par  Danielle
popularité : 28%

Les Quatre Accords toltèques,
La voie de la liberté personnelle de Miguel Ruiz
(Jouvence, “Poches”, 2005).

  • Que votre parole soit impeccable . Parlez avec intégrité. Ne dites que ce que vous pensez. N’utilisez pas la parole contre vous, ni pour médire d’autrui.

Les mots peuvent être des caresses pour l’âme et le cœur. (Souvenons-nous de paroles qui nous ont fait du bien, qui nous ont encouragé et donné une image positive de nous-même et ainsi permis d’avancer dans la vie) mais ils peuvent aussi devenir des couteaux, occasionner des blessures qui ne se referment jamais. (Nous avons tous gardé en nous des paroles entendues dans l’enfance qui nous ont meurtri, coupé les ailes et ont freiné notre développement). Miguel Ruiz propose d’être attentif à la manière dont nous nous exprimons : être authentique et sincère dans ce que nous disons sans jamais chercher à faire du mal à soi et aux autres.

  • Quoiqu’il arrive, n’en faites jamais une affaire personnelle. Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles.

Les autres parlent à travers leur vécu, leurs pensées, leurs croyances, leurs traumatismes. Ce qu’ils disent de nous (éloges ou critiques) ne sont pas nous mais la façon dont ils nous perçoivent à travers leurs propres filtres. Cessons d’être le jouet du jugement des autres, terrassé par une remarque ou un jugement dévalorisant. Il convient d’apprendre à entendre sans réagir, sans prendre pour soi, pour argent comptant ce qui est dit de nous : c’est un long chemin à parcourir pour ne plus souffrir inutilement, ne plus être constamment dominé par des émotions perturbatrices (peur, colère ou tristesse) nées du crédit que nous accordons aux paroles d’autrui sur nous-même.

  • Ne faites aucune supposition. Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames. A lui seul, cet accord peut changer votre vie.

Trop souvent nous n’osons pas poser directement de questions qui permettraient d’éclaircir une situation, d’expliquer un comportement. Nous préférons faire des suppositions, apporter nos propres explications. Cette attitude est souvent source d’erreurs et peut conduire à des incompréhensions totales. Si une situation nous étonne, nous attriste, nous rend perplexe, pensons tout d’abord à demander des explications au lieu de nous embarquer dans des suppositions qui nous éloignent de la réalité et qui vont causer des malentendus. Pensons aussi à exprimer au plus près nos désirs, nos besoins. Ne laissons pas aux autres le soin de les deviner.

  • Faites toujours de votre mieux. Votre « mieux » change d’instant en instant, quelques soient les circonstances. Faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger, de vous culpabiliser et d’avoir des regrets.

Faire de son mieux c’est se donner parfois à fond dans la tâche que nous accomplissons en sachant que tout ne sera pas forcément parfait mais que nous aurons utilisé au mieux notre énergie, notre attention, nos compétences et notre temps. Faire de notre mieux et ressentir, la tâche réalisée, un sentiment légitime de satisfaction. Même si la réalisation de la tâche est toujours perfectible, vous ne vous sentirez pas coupable de ne pas avoir fait ce qu’il était possible de faire au moment présent où vous l’avez fait. Mais c’est aussi parfois ne rien faire, rester au lit si cela est bon pour vous à ce moment là et que vous en avez le besoin. L’important est de trouver un juste équilibre et de ne pas faire la course à la perfection, d’être dans l’action juste.

Les « quatre accords toltèques », issus d’une sagesse ancienne, celle des Toltèques, peuple ayant vécu entre 1000 et 1300 au Nord de l’Amérique latine, dans l’actuel Mexique, sont plus que jamais des outils qui nous permettent aujourd’hui d’accéder à une plus grande paix avec soi et avec les autres et d’avancer sereinement dans la vie.
Ils semblent simples mais comme tout ce qui est simple, leur mise en place dans notre vie demande de l’attention, de l’humilité et de la persévérance (Faisons de notre mieux !) pour que nos vieilles habitudes de penser et d’agir, modelées par nos croyances, ne continuent pas à nous gouverner et à nous faire souffrir.

Qui est Miguel Ruiz ? Son père était un chaman toltèque. Il a fait des études de médecine pour devenir chirurgien. Sa vie a basculé lors d’une expérience de mort imminente qui l’a amèné à chercher des réponses aux questions de l’existence dans la tradition toltèque.
Son livre, publié en 1997, s’est vendu à plus de 4 millions d’exemplaires.


Commentaires

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 18 septembre 2016

Publication

59 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
5 Auteurs

Visites

10 aujourd'hui
21 hier
25514 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté